namaste

La voie spirituelle la plus directe, la plus efficace mais également la plus difficile consiste à être présent à ce que l’on fait, ce que l’on dit et ce que l’on pense. Ne pas se poser les questions du pourquoi et du comment.

 

Etre ici et maintenant, ni plus ni moins.

Ressentons notre corps subtil à travers les expériences quotidiennes de notre vie.

Évitons d’entrer dans des concepts et de s’attacher à des croyances ; ces béquilles que proposent les « Maître spirituels » pour nous rassurer, mais surtout pour enrichir leur ego et, au passage, leur compte bancaire.

 

Il n’y a pas d’expérience plus concrète que celle de l’instant.

Acceptons nos états d’âme avec un léger sourire compatissant et ne lutons contre rien qui n’en vaille vraiment la peine ; rien, ni plus ni moins.

 

Cet enseignement spirituel est tellement simple que la plupart d’entre-nous passent à côté ou estiment qu’il faut faire beaucoup d’effort pour mériter son salut.

C’est juste le contraire. Etre présent, c’est ressentir avec justesse, observer avec neutralité et accepter avec confiance.

 

La peur est une vision de l’Esprit basée sur l’ignorance. La peur produit la violence.

Sortir de l’ignorance conduit au lâcher-prise, à la confiance et à la paix intérieur.

 

Le destin de la vie est d’une justesse implacable.

Toutes les expériences aussi pénibles puissent-elles être et que nous traversons inexorablement notre vie durant, sont des étapes de croissance inévitables tant que nous ne serons pas libérer de l’ignorance.

 

A un certain stade d’éveil, ces mêmes expériences sont moins pénibles bien que tout aussi perceptibles.

Nous n’en sommes pas là. Soyons ici, confiant.

 

Roland Delsa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *